Jeune Garde de Walcourt

Cantinières, vivandières, porte-pancartes ou encore porte-chapeaux,….

Et les filles dans tout çà ?


Chaque année,…beaucoup de candidates,…et peu d'élues !

Au sein de la Jeune Garde, une vingtaine de jeunes filles ont la possibilité de faire partie des fêtes de la Trinité et/ou du Saint Sacrement.

Chaque année, les places sont remises en jeu à l'exception des deux vivandières, de la cantinière des Artilleurs, de la cantinière des Conscrits-Chasseurs et celle des Tirailleurs-Grenadiers. En effet, ces 5 postes sont mandatés pour 4 ans (en alternance : des élections ont donc lieu tous les deux ans. Les voix de tous les membres du comité comptent). Ces 5 demoiselles doivent avoir plus de 18 ans en raison des responsabilités qui leur incombent : transport et vente de la goutte, transport et détention de la poudre noire (distribuée en fonction des besoins aux soldats candidats-tireurs).
Il est à noter que ce sont ces seules filles qui sont sollicitées lors de déplacements.

Toutes les autres places sont donc remises en cause chaque année.
La plupart des costumes appartenant à la Jeune Garde, il est essentiel de comprendre que c'est la personne qui doit aller au costume et non pas l'inverse, d'où les essayages annuels avant les désignations.

Quelles sont ces fameuses places à pourvoir ?

Il y a tout d'abord une jeune fille chargée d'ouvrir la marche avec l'Adjudant. Elle porte la pancarte de la Jeune Garde.

Viennent ensuite deux petites cantinières fleuries de bleu, blanc, rouge et une demoiselle portant la pancarte des Voltigeurs.
S'en suit une demoiselle responsable des petits Voltigeurs qui ont entre 4 et 6 ans. Ce poste n'est pas de tout repos. Sa responsabilité est importante.
Enfin, précédant le groupe, l'officier des Voltigeurs et une cantinière avec un tonneau.

Trois cantinières vêtues de vert gansé doré se partagent diverses tâches au sein du peloton des Pupilles du Roy de Rome : L'une porte la pancarte, une autre est fleurie de jaune et enfin, la troisième accompagne l'officier et est nantie elle aussi d'un tonneau.

Deux demoiselles porte-chapeaux accompagnent la batterie depuis plusieurs années déjà.

Les Conscrits-Chasseurs de la Garde sont précédés d'une porte-pancarte annonçant le groupe. Une cantinière (mandatée) marche aux côtés de l'officier.

Le peloton des Artilleurs compte à lui seul 4 filles : une porte-pancarte, la cantinière (mandatée et autorisée à vendre de la goutte) et les deux vivandières qui ferment le groupe et détiennent les charges de poudre et quelques réserves de goutte dans leurs jolis paniers.

Et pour terminer, le dernier rang des Tirailleurs-Grenadiers précédé par une porte-pancarte, l'officier et sa cantinière (mandatée et autorisée également) à vendre de la goutte).
Depuis quelques années, le nombre des candidatures féminines ne cesse d'augmenter. Afin de répondre au mieux aux désirs de ces candidates acharnées, il arrive, en accord avec le comité de la Jeune Garde et en fonction du nombre des garçons inscrits, que l'on crée des places (porte-chapeaux, par exemple) et que l'on doive à cette fin louer des costumes.

Finalement donc, beaucoup de jeunes filles à chaque fête…

Honnêtement, la Trinité serait-elle aussi belle sans toutes ces demoiselles ? ? ?

Les filles en 1966
1966
Les filles en 1967
1967
Les filles en 1972
1972
Les filles en 1974
1974
Les filles en 1975
1975
Les filles en 1976
1976
Les filles en 1982
1982
Les filles en 1991
1991